Cotisation en baisse : le SILR plus fort que la crise

 

Comme cadeau de rentrée, le SILR t’annonce la baisse de ta cotisation à ton bien aimé syndicat à 25 euros.

Maintenant que cette bonne nouvelle fait de Montpellier le syndicat d’internes le moins cher de France, tu vas te demander :  « OK mais qu’est-ce qu’ils peuvent bien faire avec 25 euros pour moi ? »
C’est déjà l’assurance d’avoir à ta disposition une aide tous les jours de la semaine grâce à nos secrétaires sans qui nous ne pourrions pas grand-chose… Soit assuré qu’elles sauront répondre à toutes tes questions ou demandes (même les plus folles…).
C’est aussi la chance d’avoir un syndicat qui assure les procédures de choix de stage. C’est la notre grande force, l’union de toutes les spécialités au sein d’un syndicat. Ce qui nous permet de mettre en place une procédure par les internes pour les internes et ainsi que chacun puisse aspirer à orienter sa maquette dans le sens qu’il désire. Tu auras chaque semestre le syndicat pour t’aider et t’appuyer dans tes demandes de stages DESC, inter-CHU, dispo, consult’, SASPAS etc  grâce aux relations étroites que nous avons nouées depuis des années avec nos instances régionales.
Le SILR, conscient des lacunes dont pâtit notre formation, s’engage également dans divers projets de formations encore une fois à l’initiative d’internes : colloque à l’installation, formation biblio, conférences E. Delous pour les D4, école de chirurgie…
Tu pourras également solliciter nos partenaires qui, très au fait des problème des internes depuis le temps que nous travaillons avec eux t’apporteront des réponses adaptées en terme de fiscalité, de remplacement, d’expertise comptable, de placements bancaires ou immobiliers etc.
Non vieil interne et jeune maman, vous n'êtes pas oubliés : le pack thèse augmentera cette année à hauteur de 200 euros pour le remboursement des frais d'inscription et vos petits bouts pourront encore cette année venir tirer la barbe du père Noël à l'internat de Lapeyronie.
Et puis bon, on fait la fête aussi, parce que l’internat c’est pas que l’hôpital. Une partie de cette cotisation est reversée aux associations des internats périphériques pour que l’ensemble des internes de la région Languedoc-Roussillon puissent profiter d’une part du gâteau. On se donne donc aussi rendez-vous : au WEI, au week-end ski, à la blanche, la garden, la fournièrade, le bal, la revue, l’hippocup... Pour faire bref, partout où on peut mettre du son et des copains !
Tout ceci n’est pas exhaustif mais je l’espère, cher co-interne, que tu te seras reconnu au travers de la diversité de tous ces projets !